Gérer les émotions

Des fois la personne se sent prisonnière de son état émotionnel, elle n’arrive pas à gérer ses émotions, elle éprouve le mal-être difficile à les exprimer. Comprendre ce que vous voulez vraiment pour vous-même et reconnaître les émotions par votre inconscient est indispensable pour le changement.

Bien gérer les émotions c’est aussi mettre les mots sur les émotions qui paraissent inaccessibles : la peur, la tristesse, la jalousie, la culpabilité, l’impuissance, la pression, le rejet, l’abandon, l’hostilité, la dépression, la trahison, la colère, la honte, la dépendance, l’indifférence, l’injustice, l’angoisse, la défensive ,la jalousie, la rancœur et d’autres émotions négatives , comprendre dans quelle partie du corps ces émotions sont logées .

Pour gérer vos émotions, vous pouvez choisir vos émotions en faisant vivre les expériences que vous désirez dans votre vie quotidienne, en comprenant que chacune de vos émotions a besoin d’être communiquée, les utiliser comme les messages pour améliorer votre vie. Certaines émotions négatives sont sur la liste noir : déception, colère, etc. mais ces émotions peuvent nous aider à atteindre un meilleur résultat par exemple, lâcher prise ou écouter les signes qui vous sont envoyés pour faire les bons choix dans votre vie, accueillir ces messages symboliques qui vous dirigent vers ce qui est juste pour vous.

L’important est de réagir correctement aux messages. Chaque émotion est un signal qui peut vous aider à faire des conclusions. Par exemple, si vous vous sentez coupable, vous pourrez éloigner vos remords, éviter de tomber dans une autoaccusation négative.

Avoir besoin d’évaluer ce signal est indispensable pour établir les tâches à faire et pour réagir de manière appropriée à cette émotion. Donc il est important d’exprimer les émotions en accord avec vous-même et en accord avec l’objectif que vous voulez atteindre. Par exemple, l’anxiété vécue comme un piège peut permettre d’en sortir et de se diriger vers l’assurance et la confiance, on peut la considérer comme une sorte de préparation à quelque chose de meilleur, comme un tremplin vers les solutions positives.

Transformer des douleurs émotionnelles en petites victoires personnelles

Grâce à l’hypnose l’inconscient peut faire les meilleurs choix émotionnels et les meilleurs attitudes à l’influencer son propre comportement. Il peut choisir, par exemple, à éviter certaines émotions envahissantes et difficiles à vivre comme la rage, la honte, l’humiliation, l’impuissance et autres. Ainsi l’inconscient peut aider à créer les perceptions qui conduiront aux émotions que vous préférez ressentir et cette petite voix intérieure va vous guider vers une transformation désirée, par exemple vaincre la peur ou pardonner , se libérer d’une émotion négative .

Des fois la personne a l’impression d’être paralysée par une émotion pertinente. Une séance d’hypnose peut aider à retrouver l’équilibre, l’apaisement ou un soulagement face à une situation paralysante , se libérer du passé , gérer un syndrome post traumatique, des fois traiter les maladies de la peau : eczéma ou psoriasis. S’exprimer, se décharger, se libérer de ces émotions libère le corps du stress. En libérant l’énergie liée à ces émotions perturbantes vous la redirigez et utilisez pour les décisions positives.

Dans certaines situations il est nécessaire de rencontrer son enfant intérieur . l’apaiser , le mettre en sécurité.

La personne qui souffre se rende compte des schémas qui, aujourd’hui, régissent sa vie et comment ils doivent être modifiés.

Ces schémas ont été appris dans l’enfance et ont été extrapolés à l’âge adulte. L’objectif de la thérapie est de les désactiver et de guérir l’enfant qui est en nous.

Les schémas sont des modèles de pensée, d’émotion et d’action que nous répétons constamment lorsque nous nous trouvons face à une situation déterminée.

En plus du schéma de l’abandon, il en existe d’autres comme le schéma de privation émotionnelle, d’échec, de vulnérabilité à la douleur, de méfiance etc. Ils partagent tous la même particularité : ils se sont formés dans l’enfance, que ce soit par le type d’attachement avec la famille ou par les expériences précoces traumatisantes.

En état d’hypnose vous pouvez vous connecter à votre enfant intérieur avec toute la sagesse que vous avez aujourd’hui, votre inconscient peut aider cet enfant .

Rencontrer son archétype

Page d’aide sur l’homonymie

Archétype en psychologie analytique, un concept créé par Carl Gustav Jung désignant une structure psychique a priori, un symbole universel d’un type ou d’une personne qui sert de modèle idéal à un groupe ; cette image de l’homme idéal qu’on se fait résulte de l’inconscient ;

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arch%C3%A9type_(psychologie_analytique)

Retrouver une partie ombre qu’on a chacun en nous, la prise de conscience de cette émotion qui nous dirige, couper le lien avec cette partie perturbante, la diriger vers la lumière, c’est une approche que j’utilise aussi dans mon travail

lise bartolli gérer les émotions

Le travail sur le deuil et pardon

La vie est une succession de deuils.

Nous ne faisons que nous détacher d’entourages, de collègues, de proches, d’ami-e-s et de conjoints… Les relations se terminent, les étapes se referment. Le deuil apparaît. Parfois, le choc initial, dans le processus de deuil, est accompagné de la peur, de l’angoisse, de la panique, de l’agitation, de la colère et de la confusion. La pensée est chaotique, on ne peut se concentrer sur rien, on n’assimile pas encore ce qui s’est passé et on imagine même que tout cela n’est qu’un cauchemar.

Ces moments sont les vôtres, et le pire ennemi du deuil est de ne pas se permettre de ressentir les choses.Le travail sur le deuil permet de revoir une personne décédée à qui on peut dire au revoir ou tout ce qu’on n’a pas pu dire avant qu’elle partent .Cela permet de pardonner ,de se sentir libéré , se décharger, accepter , que le passé ne peut pas être changé . A la fin de la séance la personne se sent apaisée , pardonnée , libérée , en accord avec soi-même .Les séances d’hypnose aident a traverser le deuil en état plus apaisé .